LES GARCONS SAUVAGES

DE BERTRAND MANDICO
(France ; 2018 / 1h50) Pauline Lorillard, Vimala Pons

Début du vingtième siècle, cinq adolescents de bonne famille épris de liberté commettent un crime sauvage.  Ils sont repris en main par le Capitaine, le temps d’une croisière répressive sur un voilier. Les garçons se mutinent. Ils échouent sur une île sauvage où se mêlent plaisir et végétation luxuriante. La métamorphose peut commencer… « En guise de premier long-métrage, Bertrand Mandico nous offre une épopée au cœur d’une imagerie aussi gothique que queer. Ce travail sur les corps et les désirs ne plaira pas aux censeurs de Civitas… une raison de plus d’en faire un film culte ! » aVoir-aLire.com « Cette féerie baroque aux accents décadents révèle un talent tapi depuis presque vingt ans dans l’ombre des courts métrages : Bertrand Mandico, le plus fou et sensuel des nouveaux conteurs, totalement obsédé, archi-cinéphile. » L’Humanité

MAUVAIS GENRE N° 12

MERCREDI 30 MAI A 20H30
LE CINEMA HORS NORMES

À travers quelques exemples phares de l’histoire du septième art,  l’association L’Autre cinéma tentera de cerner un phénomène particulier Le film hors normes, concept flou mais pas creux : il recouvre des œuvres parfois cultes , parfois ignorées, des chefs d’œuvre aboutis ou de « grands films malades », des films scandaleux ou doctement orthodoxes, des films « mainstream » ou des séries B. En fait, ce qui peut mieux le caractériser, c’est sa rareté, son côté transgenre, multidisciplinaire, supracatégoriel, sans appellation contrôlée, manifestement étrange, indécrottablement atypique. (Attention, film interdit aux moins de 12 ans avec avertissement)

 

 

les horaires