A mon âge je me cache encore pour fumer

DE RAYHANA OBERMEYER
(France, Grèce, Algérie ; 2017 / 1h30)
Hiam Habbass, Nadia Kaci, Biyouna

Au cœur du hammam loin du regard accusateur des hommes, mères, amantes, vierges ou exaltées islamistes, des fesses et des foulards de Dieu se confrontent, s’interpellent entre fous rires, pleurs et colères, bible et coran…

Il s’agit du film que Rayhana Obermeyer a adapté de sa propre pièce du même nom. Comédienne et dramaturge, Rayhana est une féministe qui n’a de cesse de dénoncer le machisme au Maghreb. Cette première pièce de théâtre qu’elle a écrite en français a d’ailleurs failli lui coûter la vie.

« Parfois cru mais jamais voyeuriste, porté par des comédiennes habitées, ce long métrage (est) à la fois drôle, bouleversant et profondément humaniste. » Le Journal du Dimanche

Les horaires