LES NUITS DE MASHHAD

DE ALI ABBASI

(Iran, France, Danemark ; 2022 / 1h56)

Mehdi Bajestani, Zar Amir Ebrahimi Iran 2001, une journaliste de Téhéran plonge dans les faubourgs les plus mal famés de la ville sainte de Mashhad pour enquêter sur une série de féminicides. Elle va s’apercevoir rapidement que les autorités locales ne sont pas pressées de voir l’affaire résolue. Ces crimes seraient l’œuvre d’un seul homme, qui prétend purifier la ville de ses péchés, en s’attaquant la nuit aux prostituées… « Le talentueux Ali Abbasi (Border) s’inspire d’un fait divers qui l’a marqué durant son adolescence et signe un polar très noir, haletant et sous très haute tension, magistralement mis en scène dans sa violence et ses rebondissements. » Le Journal du Dimanche « Des victimes, personne ne veut rien savoir. Sauf Rahimi. Fragile et solitaire, elle garde les yeux ouverts. Un beau symbole pour ce film aussi prenant que politique, courageusement engagé. » Télérama Zar Amir Ebrahimi a obtenu le Prix d’interprétation féminine à Cannes 2022 pour ce rôle. Attention, film interdit aux moins de 12 ans.

 

Les horaires