THE CLIMB

DE MICHAEL ANGELO COVINO
(Etats-Unis ; 2020 / 1h34)
Michael Angelo Covino, Kyle Marvin

Kyle et Mike sont deux meilleurs amis aux tempéraments très différents mais dont l’amitié a toujours résisté aux épreuves de la vie. Jusqu’au jour où Mike couche avec la fiancée de Kyle… Alors que l’amitié qui les lie aurait dû être irrémédiablement rompue, un événement dramatique va les réunir à nouveau… Dès sa première scène assez géniale (et il y en aura d’autres), The climb fait mouche. Construit en chapitres auxquels il faut recoller les morceaux manquants, ce premier film aux très nombreuses trouvailles (les fausses pistes, les raccords, les épilogues ou prologues de chapitres…) est une vraie découverte. L’air de rien chaque chapitre est construit en un long plan séquence virtuose et chorégraphié au cordeau. Les situations sont toujours finement écrites et interprétées. Ajoutons à ça une bande son épatante (Un film américain avec du Brassens, Bécaud, Jacqueline Taieb ne peut être foncièrement nul…) avec aussi des chansons totalement improbables ! Nous sommes là en présence d’un ex-jeune auteur qui réussit allègrement son premier film…sur le tard.

 

Les horaires