S O R T I E N A T I O N A L E

LES PASSAGERS DE LA NUIT

DE MIKHAËL HERS

(France ; 2022 / 1h51

) Charlotte Gainsbourg, Noée Abita, Quito Rayon Richter, Emmanuelle Béart

Paris, années 80. Elisabeth vient d’être quittée par son mari et doit assurer le quotidien de ses deux adolescents, Matthias et Judith. Elle trouve un emploi dans une émission de radio de nuit, où elle fait la connaissance de Talulah, jeune fille désœuvrée qu’elle prend sous son aile. Talulah découvre la chaleur d’un foyer et Matthias la possibilité d’un premier amour, tandis qu’Elisabeth invente son chemin, pour la première fois peut-être. Tous s’aiment, se débattent… leur vie recommencée ?.. Après le formidable Amanda, voici le nouveau film de Mikhaël Hers. Il continue d’explorer différents quartiers parisien avec cette fois Beaugrenelle et ses grands ensembles très cinégéniques dans le XVe arrondissement. Une plongée dans une époque aussi puisque comme Les magnétiques, le film commence le 10 mai 1981 pour l’élection de Mitterrand et la grande explosion de joie suscitée par ce changement dans la société française. Avec grande sensibilité et sans grands effets de mise en scène, le cinéaste brosse le portrait de personnages touchants. Chacun cherchant sa voie dans cette ville aux dimensions parfois inhumaines. Les relations entre les personnages se nouent, se dénouent au gré des événements. C’est aussi un beau film sur les apprentissages de la vie.

Les horaires