Blackkklansman

j ai infiltré le Ku klux Klan

DE SPIKE LEE
(Etats-Unis ; 2018 / 2h08)
John David Washington, Adam Driver

Au début des années 70, au plus fort de la lutte pour les droits civiques, plusieurs émeutes raciales éclatent dans les grandes villes des États-Unis. Ron Stallworth devient le premier officier Noir américain du Colorado Springs Police Department. Il se fixe alors une mission des plus périlleuses : infiltrer le Ku Klux Klan pour en dénoncer les exactions…
Spike nous revient en grande forme avec ce brillant thriller politique primé à Cannes. Fidèle a lui-même et aux thèmes qui lui sont chers, il s’empare de ce fait incroyable mais réel et construit son histoire dont il est évident qu’elle trouve malheureusement écho dans l’Amérique contemporaine de Trump. (Voir les multiples dialogues clins d’oeil). L’élégance du cinéaste est d’y ajouter sa bonne dose de coooool et d’un humour imparable. Car vous allez rire aussi beaucoup malgré l’univers malsain abordé. C’est la grande force du film avec en plus  une réalisation hommage à la blaxploitation, ces films d’actions des années 70 joués par des acteurs noirs. ( Shaft ; Super fly …). Jusqu’à cette toute fin documentaire glaçante qui nous rappelle que la bête immonde bouge encore malheureusement et qu’elle peut encore faire des ravages. Ce film a obtenu le Grand Prix du jury du festival de Cannes 2018.