SORTIE NATIONALE LE 23 JUIN

MINARI

DE LEE ISAAC CHUNG

(Etats-Unis ; 2021 / 1h55)

Steven Yeun, Ye-Ri Han

Une famille américaine d’origine sud-coréenne s’installe dans l’Arkansas où le père de famille veut devenir fermier. Son petit garçon devra s’habituer à cette nouvelle vie et à la présence d’une grand-mère coréenne qu’il ne connaissait pas… Un film au rythme et à l’ambiance toutes coréennes par sa mise en scène discrète, ses silences qui en disent long, ses rapports intergénérationnels, son sens de la métaphore, une certaine douceur mélancolique mais dans un environnement et des paysages typiquement américain. Un sujet jamais traité au cinéma. Ce film a obtenu un Oscar, un BAFTA, le Golden Globes du Meilleur film en langue étrangère et les Grand Prix du jury et du public au festival de Sundance Lorsque Suze Trappet apprend à 43 ans qu’elle est sérieusement malade, elle décide de partir à la recherche de l’enfant qu’elle a été forcée d’abandonner quand elle avait 15 ans. Sa quête administrative va lui faire croiser JB, quinquagénaire en plein Burn out, et M. Blin, archiviste aveugle d’un enthousiasme impressionnant. À eux trois, ils se lancent dans une quête aussi spectaculaire qu’improbable… « Albert Dupontel, clown désabusé et clairvoyant, n’est pas triste : si le ressort est dramatique, la situation est comique. Vous allez rire, beaucoup même, rire jaune, rire noir, de cette tragédie burlesque de la vie défaillante, emmenée par un improbable et formidable trio. »Dernièr « Adieu les cons est une fable haletante du début jusqu’à sa fin audacieuse, où le burlesque et le lyrisme s’harmonisent. Si l’ineptie est devenue la norme, être à la marge en faisant preuve d’humanité et de solidarité permet de vivre, enfin ! Mala vida ! » Culturopoing.com

 

 

 

 

Les horaires