Palestine en vue/Entre ciel et terre/200 metres

Classé dans : Evénements | 0

 Vendredi 24 septembre à 18h

NAJWA NAJJAR PRESENTE SON FILM

entre_ciel_et_terre_

ENTRE CIEL ET TERRE

(Palestine ; 2021 / 1h32)

Mouna Hawa, Firas Nassar

Leur divorce s’annonce rapide, propre et facile. La plus grande difficulté dans le cas de Salma et Tamer ne semble pas être la division des actifs ni leurs disputes en public, mais plutôt de traverser la frontière israélienne. Ils vivent en Palestine depuis cinq ans, mais ont besoin d’aller dans la patrie de Salma pour faire leurs affaires et les dépoussiérer. Heureusement, Tamer obtient un laissez-passer de trois jours… « Entre ciel et terre est une histoire humaine qui présente différentes images et narrations dans une tentative de comprendre les changements dans la région et le malaise affectant la plupart de la population. Ce faisant, il espère combattre certains des stéréotypes diabolisés et déshumanisés créés dans les films, les médias, d’innombrables spectacles en Occident et en Orient, déformant notamment le récit palestinien […] Ce n’est qu’en entendant des histoires, en voyant différentes images et réalités de cette terre conflictuelle… que l’on peut y arriver à avoir vraiment une compréhension du lieu, de ses habitants, de leurs rêves, de leurs aspirations à la dignité et à la justice. »

 

 Mardi 28 septembre à 20h200 metres

AYMEEN NAYFEH PRESENTE SON FILM

200 METRES

(Palestine ; 2021 / 1h37)

Ali Suliman, Anna Unterberger Mustafa d’un côté, Salwa et les enfants de l’autre, une famille vit séparée de chaque côté du Mur israélien à seulement 200 mètres de distance. Ils résistent au quotidien avec toute la ruse et la tendresse nécessaires pour « vivre » comme tout le monde, quand un incident grave vient bouleverser cet équilibre éphémère. Le père doit se lancer dans une odyssée à travers les checkpoints… « Entre drame social, road-movie politique et thriller haletant, ce premier long-métrage intense donne envie de hurler et touche au cœur. » Bande à Part « Chronique exemplaire sur les défaites « ordinaires » et sur les incertaines petites victoires, le bien nommé 200 mètres, avec sa pudeur et sa rigueur implacable, raconte les réalités palestiniennes et israéliennes d’aujourd’hui avec une rare pertinence. Un film à découvrir d’urgence. » Marianne Aymeen Nayfeh fait spécialement le déplacement pour venir présenter son film dans quelques salles de la région, à l’initiative de l’ERAP. Il est né en Palestine en 1988, il est titulaire d’un Master en Beaux-arts en Production à l’Institut des Arts Cinématographiques de la mer Rouge en Jordanie. Il a déjà réalisé plusieurs courts métrages et documentaires. C’est son premier long métrage de fiction. Deux séances spéciales proposées en partenariat avec l’Entente Rhône-Alpes Palestine dans le cadre du 6è festival Palestine en vue, du 21 au 29 septembre 2021.