Semaine de la lutte contre les violences faites aux femmes

Classé dans : Evénements | 0

Ciné-Débat

Jeudi 28 novembre à 18h15

Déni des victimes : Comment aider ?

COMME SI DE RIEN N’ETAIT

DE EVA TROBISH
(Allemagne ; 2019 / 1h30)
Aenne Schwarz, Andreas Döhler

Janne est une femme moderne, éduquée, rationnelle, une femme qui réclame le droit d’être qui elle veut. Lors d’une réunion entre anciens camarades sa vie bascule. Mais elle va persister à faire semblant que tout va bien, refuser de se considérer comme une victime et de perdre le contrôle…
« Réfractaire aux surenchères pseudospectaculaires, ennemie jurée des explications rassurantes et des dénonciations binaires (la cinéaste ne surfe sur aucun opportunisme post#MeToo), ce film subtil et dérangeant sonde les zones d’ombre et les contradictions d’une héroïne ambiguë, prisonnière de ses silences, de son orgueil, et complice sans s’en apercevoir d’une domination masculine. » Marianne
Avec les interventions d’un membre de la Police Nationale / commissariat de Villefranche (BPF-UPS). Une assistante sociale de l’association TANDEM, chargée notamment de l’UMJ. La responsable de la Maison des adolescents et une sage-femme de l’Hôpital Nord-Ouest.  En partenariat avec L’Autre Cinéma. Jeudi 28 novembre à 18h15