Soirée de Cloture /Avant 1ere

Classé dans : Non classé | 0

AVANT PREMIERE LE  2 AVRIL A 20H00 Comme silogo feminin pluriel

COMME SI DE RIEN N’ETAIT

DE EVA TROBISCH (Allemagne ; 2019 / 1h34)
Aenne Schwarz, Andreas Döhler

Janne est une femme moderne, éduquée, rationnelle, une femme qui réclame le droit d’être qui elle veut. Lors d’une réunion entre anciens camarades sa vie bascule. Mais elle va persister à faire semblant que tout va bien, refuser de se considérer comme une victime et de perdre le contrôle… Plus elle répète que « tout va bien », plus il est évident que Janne, qu’on accompagne presque sans la quitter du début à la fin, n’arrivera pas à surmonter le souvenir de ce soir-là. Dans son premier longmétrage, présenté à Locarno après une avantpremière mondiale à Munich qui s’est soldée par trois prix dont le FIPRESCI, l’Allemande Eva Trobisch part de l’idée que le déni tacite du traumatisme, au lieu de l’effacer, lui permet de ronger insidieusement l’ordinaire dans lequel il serait censé l’enfouir. Un film comme une vague de fond qui finira peut-être par tout renverser. Date de sortie officielle, le 3 avril 2019.

 

 

Réservez vos places